Catégorie :

Aciclovivr : une molécule antivirale contre l’herpès

L’aciclovir (ou acyclovir) est la principale molécule antivirale utilisée dans le traitement de l’herpès. Elle permet de lutter contre les deux types de virus responsables de la maladie : HSV1 et HSV2. Différentes formes thérapeutiques sont possibles : comprimés, injections intra-veineuses, pommades et collyres. L’aciclovir agit sur le virus uniquement durant ses attaques sans pouvoir l’éradiquer définitivement. Le traitement doit donc intervenir dès les premiers symptômes pour un meilleur résultat. Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Herpes simplex virus de type 1 et 2 (HSV1, HSV2)

L’herpès est une maladie virale. Deux types de virus sont responsables de la pathologie : Herpes simplex virus de type 1 (HSV1) et Herpes simplex virus de type 2 (HSV2). Quelle est la différence entre HSV1 et HSV2 ? Le premier est à l’origine de l’herpès localisé au-dessus de la ceinture, le plus connu étant le bouton de fièvre. Le second concerne l’herpès génital et fait partie des maladies sexuellement Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Herpès oculaire : le virus s’attaque aussi aux yeux

L’herpès oculaire ou herpès ophtalmique est une affection particulièrement grave : elle peut entrainer la perte de la vue sans traitement adapté. L’infection est causée par le virus de type HSV1. Elle se produit à la suite d’une auto-contamination par un herpès labial. C’est la cause principale de transmission dans la majorité des cas. L’individu se frotte les yeux après avoir touché une lésion herpétique et se contamine. L’herpès oculaire Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Comment attrape-t-on un bouton de fièvre ou un herpès ?

L’herpès humain est une maladie provoquée par un virus spécifique à notre espèce : HSV1 et HSV2. On ne peut donc pas l’attraper par l’intermédiaire d’un animal. Le virus se transmet entre les individus par simple contact. Plusieurs modes de contamination sont possibles selon l’agent infectieux responsable. L’herpès de type 1 (HSV1) est la cause du bouton de fièvre alors que l’herpès de type 2 (HSV2) est à l’origine de Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Herpès labial : l’autre nom du bouton de fièvre

L’herpès labial, vous connaissez ? On le nomme souvent bouton de fièvre ou feu sauvage. Il apparait quand le virus simplex de type 1 (HSV1) décide de sortir de sa tanière après un long moment d’inactivité, endormi dans un coin de l’organisme. A son réveil, des vésicules herpétiques se développent et s’installent sur les lèvres ou aux alentours. Voilà pourquoi on le qualifie d’herpès labial. Quels sont les symptômes ? Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 

L’homéopathie contre l’herpès et le bouton de fièvre

Quand le virus de l’herpès se réveille, il prend souvent la forme d’un bouton de fièvre également appelé herpès labial. Présent dans l’organisme après une première infection pendant l’enfance, le virus refait surface quand le système immunitaire connait une baisse de forme. La fatigue et le stress deviennent alors le talon d’Achille récurrent d’un organisme déjà infecté par le passé. Quel déplaisir de se lever le matin avec un horrible Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

L’herpès fatigue-t-il l’organisme ?

La fatigue est un des facteurs qui favorise une poussée d’herpès. Mais d’autres facteurs peuvent conduire au réveil du virus simplex HSV-1 ou HSV-2 : le stress, un choc émotionnel, une exposition au soleil… Pour limiter les récidives, il importe de gérer au mieux sa fatigue en veillant à toujours se reposer suffisamment. Mais à l’inverse, l’herpès fatigue-t-il ? A vrai dire, la fatigue n’est ni un symptôme typique, ni Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 

Bouton de fièvre et herpès : le pouvoir de l’huile essentielle

Les vertus de l’huile essentielle sont utilisées pour soigner une quantité impressionnante de petits maux de tous les jours. Le bouton de fièvre et l’herpès en font partie. Les huiles essentielles possèdent en effet des propriétés thérapeutiques avérées. Cette médecine douce est une alternative à explorer si l’on souhaite éviter le recours systématique à un traitement pharmaceutique dès qu’un herpès fait irruption. Toutefois, pour les cas herpétiques les plus sévères, Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Soigner un herpès : les bons gestes à adopter

Avant toute chose, il est important de rappeler qu’il n’existe pas de vaccin contre le virus de l’herpès. On ne peut donc pas guérir de la maladie de manière définitive. Il est toutefois possible de soigner un herpès assez facilement. De nombreux produits sont vendus en pharmacie sans avoir besoin de présenter une ordonnance. Ils sont utiles pour traiter les manifestations bénignes d’une poussée herpétique. Il peut s’agir d’un bouton Consulter l'intégralité de cet article

Publié le 
Catégorie :

Poussée d’herpès : combien de temps dure la contagion ?

Lorsque l’herpès se réveille, on appelle cela une poussée d’herpès, une crise ou une récidive. Elle dure généralement entre 2 et 10 jours. Durant toute cette durée, l’individu est très contagieux. Pour éviter la contagion de son entourage, des règles d’hygiène drastiques doivent être respectées. Les causes de réapparition du virus ne sont pas connues mais certaines conditions ou circonstances peuvent contribuer à son réveil : la fatigue, le stress, Consulter l'intégralité de cet article

Publié le