Bouton de fièvre et herpès : le pouvoir de l’huile essentielle

23 février 2017

Les vertus de l’huile essentielle sont utilisées pour soigner une quantité impressionnante de petits maux de tous les jours. Le bouton de fièvre et l’herpès en font partie.

Les huiles essentielles possèdent en effet des propriétés thérapeutiques avérées. Cette médecine douce est une alternative à explorer si l’on souhaite éviter le recours systématique à un traitement pharmaceutique dès qu’un herpès fait irruption.

Toutefois, pour les cas herpétiques les plus sévères, la consultation d’un médecin ne doit pas être une option, notamment si l’on souffre d’un herpès génital. Il ne faut pas non plus négliger les conseils d’un professionnel de santé si les récidives sont importantes.

Liste des SOLUTIONS contre l'herpès

 

Définition d’une l’huile essentielle

Une huile essentielle est un liquide concentré qui résulte de la séparation par distillation à la vapeur d’eau des molécules odorantes contenues dans les différentes parties d’une plante aromatique (fleur, fruit, feuille, racine, écorce…). Ce produit brut est l’essence même de l’organisme végétal.

Employée en aromathérapie depuis des millénaires pour guérir les bobos du quotidien, l’huile essentielle est un remède naturel et efficace pour traiter le bouton de fièvre et l’herpès en général. Grâce à la puissance de son action, quelques gouttes suffisent pour apporter une réponse rapide à un léger problème de santé comme l’herpès labial par exemple.

Huiles essentielles et herpès

Chaque huile essentielle à ses propres vertus. Il est donc important de savoir quelle huile a la capacité de soigner spécifiquement une poussée d’herpès. Dans ce cas précis, on choisira des huiles essentielles reconnues pour leurs propriétés antivirales : Ravintsara, Niaouli, Tea Tree (arbre à thé).

Elles apaisent la sensation de brûlure et réduisent la formation des vésicules d’herpès tout en stimulant le système immunitaire. Par ailleurs, sur le long terme, elles contribuent à espacer les résurgences de l’herpès et du bouton de fièvre.

A noter que l’huile essentielle de lavande est également appréciable pour son action cicatrisante. De son côté, la menthe poivrée a un pouvoir rafraichissant qui aide à lutter contre la douleur. Enfin, en cas d’herpès génital, l’huile essentielle de mélisse diluée dans un peu d’huile d’amande douce contribue à apaiser la gêne.

Utilisation des huiles essentielles

La dilution d’une seule goute d’huile essentielle dans une huile pour la peau est suffisante. On procède ensuite à une application locale directement avec le doigt en massant légèrement. Le lavage des mains ne doit pas être oublié au préalable mais aussi après la manipulation de l’huile essentielle.

L’opération est à répéter 2 à 3 fois par jour dès les premiers symptômes : rougeurs, picotements, démangeaisons… En intervenant rapidement sur la zone cutanée qui présente les signes annonciateurs d’un futur bouton de fièvre, on parvient à contenir davantage le développement de la poussée herpétique.

Quelques recommandations

Rappelons qu’il est fortement déconseillé d’abuser d’une huile essentielle. Celle-ci doit être maniée avec précaution en respectant les doses prescrites, car tout excès peut entrainer des effets indésirables.

Précisons aussi qu’une huile essentielle ne s’utilise jamais pure. Avant de l’appliquer sur la peau ou une muqueuse, il convient de toujours la diluer dans une huile végétale ou dans une crème pour la peau.

De plus, les huiles essentielles n’ont pas nécessairement les mêmes incidences d’un individu à un autre. En règle générale, elles ne conviennent pas pour une femme enceinte, un jeune enfant ou une personne déjà malade. Mieux vaut donc se renseigner auprès d’un professionnel de santé avant de les utiliser pour traiter un herpès.

En résumé

Vous avez donc besoin des huiles essentielles suivantes (cliquez pour les voir sur amazon.fr) :